Personnes Âgées

L’admission en EHPAD, comment faire ?

Les demandes d’admission dans l’une ou l’autre des trois Résidences pour Personnes Agées peuvent être faites à la suite d’une hospitalisation, lorsque la personne âgée ne peut retourner à son domicile, ou lorsque son maintien à domicile s’avère impossible compte tenu de l’évolution de son état clinique ou psychologique.

 

Le dossier de demande d’admission est à compléter d’une part par la personne âgée ou ses proches ou son représentant (tuteur) pour les informations administratives et d’autre part par le médecin traitant pour la partie médicale.

Ce dossier, téléchargeable ci-dessous, doit être adressé à l’EHPAD où l’accueil est souhaité. Les données transmises sont étudiées par le médecin coordonnateur de l’établissement qui évalue selon les informations médicales transmises si la personne âgée peut ou non être accueillie dans l’EHPAD, selon son degré de dépendance, sa pathologie le cas échéant etc.

Vous êtes tenu(e) informé(e) de la décision du médecin coordonnateur. Si l’accueil est possible, le dossier de la personne âgée est inscrit sur une liste d’attente, en pré-admission. Les délais d’attente sont très variables, il ne nous est donc pas possible de vous indiquer des temps précis. En revanche, lorsque le dossier de demande se trouve en tête de la liste d’attente, vous en êtes tenu(e) informé(e) et il vous sera demandé si la demande d’accueil est toujours d’actualité sachant qu’elle pourra se faire dans des délais assez rapides.

Une rencontre avec le cadre et le médecin coordonnateur de la Résidence sera alors organisée afin de vous présenter le projet de l’EHPAD, son fonctionnement, ses locaux etc. et recueillir les différentes informations nécessaires pour préparer l’accueil de la personne âgée.

Le consentement de la personne âgée pour entrer en EHPAD est toujours requis. Si la personne se trouve dans l’incapacité d’exprimer sa volonté, le médecin coordonnateur l’évalue et le note dans le dossier.

Attention : Il convient que vous signaliez le maintien de la demande d’accueil dans l’établissement (par téléphone, mail ou courrier) tous les deux mois pour conserver l’inscription sur la liste d’attente.

Les tarifs

Les tarifs sont variables d’un EHPAD à l’autre et selon le degré de dépendance de la personne âgée.

Le degré de dépendance de la personne est évalué par le médecin coordinateur de l’EHPAD sur la base de différents critères.

Tarifs appliqués au 1er Février 2020 – Prix par jour en hébergement permanent

 Hébergement permanentDépendance 1 à 2Dépendance 3 à 4Dépendance 5 à 6
Les Edelweiss (Ambilly)67,69 €24,67 €15,66 €6,64 €
Les Corbattes (Marnaz)66,88 €23,44 €14,87 €6,31 €
Peterschmitt (Bonneville)68,02 €23,20 €14,72 €6,25 €



Tarifs appliqués au 1er Février 2020 – Prix par jour en hébergement temporaire
 Hébergement temporaireDépendance 1 à 2Dépendance 3 à 4Dépendance 5 à 6
Les Edelweiss (Ambilly)  68,85 €24,67 €15,66 €6,64 €


Ces tarifs sont à la charge du résident ou de sa famille sous condition de ressources.
En cas d’insuffisance de revenus, une demande de prise en charge à l’aide sociale peut être faite (voir onglet ci-dessous).

Les soins, le suivi médical et paramédical

Les résidents peuvent choisir de garder leur médecin traitant de ville s’ils le souhaitent et avec l’accord de ce dernier. Dans le cas contraire, un médecin traitant attaché à l’établissement assure le suivi médical des personnes âgées accueillies.
Les trois EHPAD sont gérés sous le régime du « Forfait Global de Soins ».

 

Sont donc pris en charge financièrement par l’établissement :

La rémunération du médecin coordonnateur et des médecins salariés de l’établissement, des auxiliaires médicaux salariés de l’établissement (kiné, psychologue, …), des infirmiers libéraux intervenant dans l’établissement, des aides- soignants et aides médico-psychologiques.

Différents petits matériels et fournitures médicales ;

La rémunération et le règlement des prescriptions des médecins généralistes libéraux intervenant dans l’établissement, les dépenses de rémunération des auxiliaires médicaux libéraux ;

Les examens de biologie et de radiologie autres que ceux nécessitant le recours à des équipements matériels lourds, sans hospitalisation ;

Tous les médicaments et tous les dispositifs médicaux.

 

Ne sont pas pris en charge par l’établissement :

Les soins de courte durée ou concernant des affections graves pendant leur phase aiguë en médecine, chirurgie, odontologie ou psychiatrie ;

Les soins de suite ou de réadaptation dans le cadre d’un traitement ou d’une surveillance médicale à des malades requérant des soins continus, dans un but de réinsertion ;

Les soins de longue durée, comportant un hébergement, à des personnes n’ayant pas leur autonomie de vie dont l’état nécessite une surveillance médicale constante et des traitements d’entretien
Les séjours et interventions de services de suppléance aux insuffisants rénaux et respiratoires chroniques ;

Les soins de chirurgie dentaire ;

Les examens médicaux nécessitant le recours à des équipements matériels lourds, sans hospitalisation (IRM, scanner…) ;

Les honoraires des médecins spécialistes libéraux ;

Les transports sanitaires.

Qu'est ce que l'aide sociale pour l'hébergement ?

L’Aide Sociale est accordée aux personnes âgées ne disposant pas des ressources nécessaires ou suffisantes pour régler les frais d’hébergement et de dépendance de l’établissement où il réside.

 

L’attribution de l’aide sociale tient aussi compte des revenus des enfants, voire petits enfants, qui peuvent être sollicités en qualité d’obligés alimentaires pour participer, selon leurs ressources, au règlement des frais d’hébergement.

L'aide sociale à l'hébergement en détail

Source : Conseil départemental

Le résident de plus de 65 ans (ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail) qui ne peut régler l’intégralité des frais d’hébergement peut faire une demande d’aide sociale à l’hébergement auprès du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de son dernier domicile, qui transmettra au Conseil Général compétent.

Le Conseil Général sollicitera les débiteurs alimentaires (enfants, voire petits enfants) afin qu’ils règlent les frais d’hébergement à hauteur de leur capacité contributive.  S’il n’existe pas d’obligés alimentaires ou s’ils ne sont pas en capacité de prendre en charge la totalité des frais d’hébergement, le Conseil Général pourra alors intervenir subsidiairement et paiera, totalement ou partiellement, à l’établissement les frais d’hébergement dans le cadre de l’aide sociale à l’hébergement.
En contrepartie, le résident reversera 90 % maximum de ses revenus au Conseil Général.

L’aide sociale à l’hébergement fait l’objet d’un recours sur succession.
Si vous êtes propriétaire de biens immobiliers, et dans l’hypothèse où l’aide sociale serait accordée, l’inscription d’une hypothèque peut être demandée par le Conseil Général.

Toute personne âgée qui ne peut être maintenue à domicile peut être accueillie soit dans un établissement médico-social habilité au titre de l’aide sociale soit chez un particulier agréé au titre de l’accueil familial.
L’aide sociale peut participer à la prise en charge du coût de l’hébergement ou de l’accueil familial.

 

Les conditions d’admission à l’aide sociale

Caractère subsidiaire de l’aide sociale

L’aide sociale intervient à titre subsidiaire, c’est-à-dire en dernier lieu.
La situation du demandeur est appréciée au regard des ressources dont il dispose, de l’allocation de logement à caractère social et de la capacité contributive de ses débiteurs d’aliments.
L’aide sociale est attribuée si les possibilités contributives du demandeur et de ses obligés alimentaires ne permettent pas de couvrir l’intégralité du coût de l’hébergement ou de l’accueil familial.

 

Ressources prises en compte

Il est tenu compte de toutes ressources confondues à l’exception de la retraite du combattant, des pensions attachées aux distinctions honorifiques et des prestations familiales.

Le bénéficiaire de l’aide sociale est tenu de reverser à l’établissement

90 % de ses ressources,

100 % de l’allocation logement à caractère social,

sous réserve de bénéficier mensuellement d’un minimum légal réglementaire correspondant à 1% du montant annuel du « minimum vieillesse ». Le minimum légal réglementaire s’élève à 94 € par mois (au 1er avril 2013).

Pour les personnes accueillies en foyer logement, le minimum légal réglementaire correspond à l’intégralité du « minimum vieillesse », soit 787,26 € par mois (au 1er avril 2013).

Peuvent cependant être déduites de la participation du bénéficiaire de l’aide sociale, les dépenses obligatoires telles que les impôts, les frais de mutuelle.

 

L’obligation alimentaire

L’obligation alimentaire est une aide matérielle qui est due à un membre de sa famille proche dans le besoin et qui n’est pas en mesure d’assurer sa subsistance, au titre de la solidarité familiale. Son montant varie en fonction de la situation finacière de celui qui la verse et des besoins du demandeur.

Les personnes tenues à l’obligation alimentaire sont les parents, le conjoint, les enfants, les gendres et belles-filles. En Haute-Savoie, les petits-enfants ne sont habituellement pas sollicités.

Plus d’informations sur l’obligation alimentaire sur : http://vosdroits.service-public.fr

 

Récupération des sommes versées par le Département

Conformément au Code de l’Action Sociale et des Familles, l’aide sociale est récupérable :

sur la succession du bénéficiaire de l’aide sociale, au premier centime d’euro, dans la limite de l’actif net,

sur le donataire lorsque la donation est intervenue postérieurement à la demande d’aide sociale ou dans les dix ans qui ont précédé cette demande, dans la limite du montant du don,

en cas de retour à meilleure fortune (augmentation significative du patrimoine du bénéficiaire de l’aide sociale suite à un évènement nouveau, tel qu’un héritage), dans la limite du montant perçu

en cas de legs (récupération sur la part du légataire désigné par le bénéficiaire de l’Aide sociale dans son testament), dans la limite du montant du legs.

Informations pratiques

L’admission en EHPAD, comment faire ?

Les tarifs

Les soins, le suivi médical et paramédial

Qu'est ce que l'aide sociale pour l'hébergement ?

L'aide sociale à l'hébergement en détail

Annuaire géronto-psychiatrique

Le Centre Hospitalier Alpes Léman accueille et prend soin des personnes âgées à travers son service de gériatrie situé au CHAL et ses trois Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) situés à Ambilly, Bonneville et Marnaz.

Le CHAL travaille en étroit partenariat avec les membres de la filière gérontologique Alpes-Léman qui réunit les différents services et décideurs intervenant au bénéfice des personnes âgées : conseil général, service de soins (infirmiers) à domicile, EHPAD, Unité de soins de longue durée, etc.

L’objectif de cette filière est d’améliorer la prise en charge globale des personnes âgées qu’elles soient chez elles ou en institution. La filière assure une meilleure articulation des actions des différents professionnels et des organismes gérontologiques et développe des actions en faveur des personnes âgées du secteur.

Nos résidences EHPAD

La Rose des Vents

Nous Contacter
04 85 74 01 00
Elle est située au centre ville de Marnaz, à proximité immédiate des commerces et autres activités proposées en ville.
80 personnes âgées sont accueillies dans cet établissement. Les chambres sont soit individuelles soit doubles. L’un ou l’autre des types de chambre vous sera proposé selon les disponibilités. Vous pouvez y apporter du mobilier et des éléments de décoration personnels.

Peterschmitt

Nous Contacter
04 50 07 64 93
Elle est située au centre ville de Bonneville, à proximité immédiate des commerces et autres activités proposées en ville.
Elle accueille 88 résidents – dont 14 dans une Unité d’Hébergement Renforcé (UHR) qui accueille des personnes âgées présentant des troubles importants du comportement.

 

La Résidence comporte aussi une salle de bain BALNEO (bains à remous) et un espace détente (espace SNOEZELEN) autour des sensations liées au toucher, l’ouïe, la vue, etc…

Les Edelweiss

Nous Contacter
04 50 84 52 30

Elle est située au centre ville d’Ambilly, à proximité immédiate des commerces et autres activités proposées en ville.

L’établissement accueille 85 résidents, dont 5 en hébergement temporaire.

La Résidence propose des chambres individuelles de 20m² et des chambres doubles de 30m². L’une ou l’autre chambre vous sera proposée selon les disponibilités. Vous pouvez y apporter du mobilier et des éléments de décoration personnels.

Votre vie à la Résidence

Les visites et sorties sont libres, sauf contre indication médicale. Si vous souhaitez vous absenter quelques heures (par exemple pour déjeuner en ville, …) merci de bien vouloir en informer le personnel de la Résidence.

Votre logement

Il se compose d’une chambre et d’une salle de bains – cabinet de toilette, individuels. Vous pouvez y apporter du mobilier et des éléments de décoration personnels.

Une équipe à votre service

L’équipe de la Résidence est là pour vous accompagner chaque jour et répondre au mieux à vos besoins.
L’équipe soignante est composée d’un médecin coordonnateur, d’un cadre de santé, d’infirmiers et aide soignants. Chaque professionnel participe selon ses compétences à votre prise en charge médicale et soignante. A cette équipe s’associent des agents d’hôtellerie et d’entretien des locaux.

Votre projet de vie personnalisé, défini avec l’équipe lors de votre arrivée dans la Résidence, permet de préciser avec vous les moyens de répondre au mieux à vos besoins notamment en matière de bien être, d’autonomie, de capacité à vous déplacer, d’alimentation etc.
Vous pouvez par ailleurs faire appel à une psychologue si vous en ressentiez le besoin.

Les repas

Vos habitudes et goûts alimentaires sont recueillis lors de votre arrivée à la Résidence. Il en est tenu compte dans la mesure du possible dans l’élaboration des menus et la variété des repas qui vous sont proposés. Des repas à thème sont organisés. Vous pouvez faire vos suggestions auprès du personnel et de la Commission des menus qui se réunit régulièrement pour adapter au mieux les repas aux besoins et envies des résidents.
Votre famille et vos amis peuvent venir déjeuner ou dîner avec vous, en prévenant de leur venue quelques jours à l’avance.

L’animation

Assurées par un animateur professionnel et des associations de bénévoles, les activités développées au titre de l’animation sont des temps forts de la vie des résidents qui souhaitent y participer.
En lien avec les saisons, les centres d’intérêts des résidents, les fêtes importantes, les animations participent au bien être physique et moral des uns et des autres par le biais d’ateliers manuels, sensoriels , mémoire etc.
Chaque activité est adaptée aux capacités de celui ou celle qui l’exerce.

Plusieurs ateliers peuvent être proposés : Gymnastique douce, bricolage, musique, jeux de société, lecture du journal, chant.
Parmi les principales manifestations, les anniversaires sont l’occasion de moments festifs au sein de la Résidence et/ou en famille pour le résident.

Les sorties permettent de conserver un contact social avec l’extérieur, d’éviter l’isolement.
Les repas festifs sont des moments très importants et très appréciés par les personnes âgées. Ils permettent également de marquer les saisons (repas champêtre, barbecue..), de créer des ouvertures culturelles (semaines corse, bretonne, savoyarde…).

Les différents services proposés

Linge et vêtements

Votre linge personne peut être pris en charge par un prestataire extérieur intervenant à la Résidence ou par vos proches. Le linge de maison (draps, serviettes de table, serviettes de toilette, …) est fourni et entretenu par la Résidence.

Courrier

Votre courrier vous est distribué quotidiennement. La secrétaire de la Résidence est à votre disposition si vous avez du courrier à envoyer.

Téléphone

Il vous appartient d’engager les démarches pour ouvrir une ligne téléphonique dans votre logement. Les frais d’abonnement et de communication sont à votre charge.

Cultes

Un office catholique est célébré chaque vendredi après midi à la Résidence. Vous pouvez demander à rencontrer un représentant de votre confession.

Coiffure

Vous pouvez prendre rendez vous auprès de la coiffeuse qui intervient dans la Résidence si vous le souhaitez.

Animaux

Ils ne peuvent être acceptés à la Résidence.

Admission et Tarification

La Résidence s’adresse aux personnes âgées de plus de 60 ans, valides ou en perte d’autonomie, seules ou en couple, sans discrimination d’origine, de religion ou de ressources.
Il vous sera demandé, à l’appui de votre demande d’admission dans la Résidence, de constituer un dossier comportant les informations médicales et administratives nécessaires.
Vous serez alors inscrit(e) sur une liste d’attente.
Votre admission est prononcée par le Directeur après l’avis du médecin coordonnateur de la Résidence.

Le tarif journalier d’hébergement est fixé chaque année par arrêté du Président du Conseil Général.
Il comprend le logement, la restauration, l’entretien des locaux et l’entretien du linge de maison. Il ne comprend pas la fourniture d’objets et de produits à usage personnel, ni les services de coiffure et de pédicure.

Les résidents peuvent bénéficier de l’allocation logement, éventuellement d’une prise en charge par l’aide sociale et de l’allocation personnalisée à l’autonomie, sous conditions de ressources.
L’établissement est agréé à l’aide sociale.

UNITÉ D’HÉBERGEMENT RENFORCÉ (UHR)

L’unité d’hébergement renforçé

est spécialement conçue pour la prise en charge de certains aspects de la maladie d’Alzheimer.
Elle propose 14 places d’hébergement renforçé.

 

Localisation

Cette unité spécialisée et sécurisé est située dans la Résidence PETERSCHMITT à Bonneville.

 

Qui peut elle prendre en charge ?

Elle accueille les personnes âgées ayant des troubles du comportement, altérant la sécurité et la qualité de vie de la personne et de son entourage (exemples : troubles du sommeil, hyperactivité motrice, irritabilité, … ).

 

Quel est son rôle ?

Elle est un lieu d’hébergement, de soins, d’activités sociales et thérapeutiques, individuelles ou collectives.

Elle permet un accueil temporaire avec une durée de séjour variable selon l’évolution des troubles.

Elle apporte une réponse adaptée aux besoins de la personne, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

 

L’admission

Le médecin traitant ou le médecin référent de l’institution formule la demande d’admission auprès du secrétariat de l’EHPAD.

 

L’équipe médicale et soignante

Infirmières, aide-soignantes, aides médico-psychologiques, ergothérapeute, psychomotricienne, kinésithérapeute, animatrice, gériatre, psychiatre sont tous présents pour la mise en oeuvre du projet de vie et du projet de soins, individualisés. Les soignants ont un accès au plateau technique du CHAL.

MENU
PRENDRE RDV
ESPACE PATIENT
URGENCES
Suivez nous sur les réseaux
envelopeshirtphone-handsetphonemap-markerheart-pulsepawcrossmenuchevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram