Vous repérer dans le CHAL
 
 
  • Service d’hospitalisation : Côté Alpes – Niveau 1

Horaires de visite :

Les neurologues
  • Secrétariat : 04 50 66 99 55
  • Office de soins : 04 50 66 99 55
  • Cadre de santé : 04 50 66 99 55
En France, 4 accidents vasculaires cérébraux (AVC) sur 5 sont causés par un ou des caillots qui obstruent une artère cérébrale.
1 AVC sur 5 est hémorragique c’est à dire qu’il y a un saignement intra_crânien par rupture d’une artère.

Le traitement face à ces 2 situations est totalement différent.
C’est pourquoi, pour toute suspicion d’AVC, le patient doit bénéficier, en urgence, d’un scanner (ou IRM) pour déterminer s’il y a saignement ou non.

Pourquoi une UNV et une USI_NV ?

Les données nationales montrent que le pronostic de récupération des fonctions perdues ou diminuées est d’autant meilleur que la prise en charge est faite au plus tôt et en milieu spécialisé.

Le CHAL s’est équipé d’une unité de soins intensifs neuro_vasculaire de 2 lits.
Elle complète l’unité neuro_vasculaire de 6 lits située dans le service de neurologie.

Les patients les plus critiques ou pour lesquels un traitement spécialisé pourra être donné, serons dirigés en unité de soins intensifs.

D’autres ne nécéssitent pas de soins intensifs (USI_NV) mais doivent bénéficier d’un environnement spécialisé.
Ils sont alors admis en unité neuro vasculaire (UNV) en neurologie.

Missions de l’unité de soins intensifs neuro_vasculaire

Les patients victimes d’un AVC peuvent y être accueillis en urgence, 24h sur 24.
Le personnel est formé à cette prise en charge particulière : médecins, infirmières, kinésithérapeutes, orthophonistes et aussi psychologues.

Les patients peuvent y être admis directement, après régulation par le centre 15.