Vous repérer dans le CHAL
  • Service d’hospitalisation : Côté Alpes – Niveau 1
  • Consultation : Côté Alpes – Niveau 0

Horaire de visite :

Rendez_vous de consultations
  • Secrétariat d’hospitalisation : 04 50 82 27 60
  • Office de soins : 04 50 82 28 01
  • Cadre de santé : 04 50 82 28 04
La chirurgie vasculaire est la spécialité chirurgicale qui concerne les artères

Les artères peuvent être atteintes d’athérome qui retrécit leur diamètre.
Cette baisse du diamètre artériel diminue l’écoulement du sang.
Les tissus en aval sont alors moins bien oxygénés.

Comment se manifeste une maladie artérielle : explication à partir d’un exemple

Par exemple, à la marche, une douleur d’un mollet peut apparaitre après avoir parcouru une certaine distance.
Cette douleur d’origine artérielle provoque l’arrêt de la marche. Elle signifie peut être que l’irrigation de la jambe est insuffisante à partir d’un certain effort de marche.

Dans ce contexte, nous vous conseillons de consulter un médecin.

Si l’obstruction artérielle est confirmée, le chirurgien vasculaire fera un bilan pour décider du meilleur traitement adapté à votre cas. Cela peut être un traitement médical seul ou associé à des techniques comme l’angioplastie ou un pontage chirurgical.

Traitement médical sans opération

Votre médecin traitant, un cardiologue et le chirurgien vasculaire vous proposerons un traitement avec des médicaments adaptés à votre situation.

Deux principales techniques opératoires
L’angioplastie.

La dilatation de l’artère rétrécie peut être obtenue grâce à un ballonnet mis en place dans l’artère sous anesthésie locale. Dans de nombreux cas, une simple « ponction » de l’artère permet d’introduire le ballonnet sans avoir à faire d’incision. Le gonflement du ballonnet dilate l’artère.

Cette dilatation est complétée dans certains cas par la mise en place d’un stent.
Un stent est un petit ressort métallique servant de tuteur qui empêche l’artère de se refermer.

La chirurgie.

Un pont est réalisé au dessus du segment bouché de l’artère : on parle de pontage artériel.
Il permet d’apporter du sang dans les zones située en aval du retrécissement. Cette technique plus invasive, mais parfaitement contrôlée est particulièrement adaptée aux lésions importantes non accessibles à l’angioplastie.

La chirurgie vasculaire, concerne aussi…

Les artères carotides, les artères des membres supérieurs et inférieurs
les artères digestives, l’aorte, les iliaques, etc…

C’est aussi la chirurgie des anévrismes non situés dans le crâne.
 

Pour en savoir plus

logo-scv