Dans son environnement technologique de pointe, le CHAL dispose d’un Système d’Information Hospitalier (SIH) en perpétuelle évolution.
L’équipe informatique travaille constamment à l’amélioration des outils utilisés par l’ensemble des professionnels de santé qui assurent la prise en charge de nos patients.

Plate_forme d’échange régionale et travail collaboratif

Notre hôpital se veut résolument moderne en termes de mutualisation et d’échanges d’informations.

Il utilise pleinement les services de la plate forme régionale de télésanté SISRA (Système d’Information de Santé en Rhône-Alpes).

Par exemple, avec le service ZEPRA (Zéro Echange Papier en Rhône-Alpes).

EASILY est le dossier patient informatisé (DPI) que notre GHT a choisi pour converger vers un outil professionnel identique.

Après la création du groupe hospitalier, les 3 centres hospitaliers MCO se sont mis d’accord pour migrer progressivement, chacun à leur vitesse, vers la dernière version d’Easily.

A ce jour (Juillet 2019)

  • Le CHAL a entièrement migré son DPI vers Easily depuis janvier 2018
  • Les HDPMB (Sallanche) sont en fin de migration
  • les HDL (Thonon) ont débuté leur migration.

En outre, EASILY est l’outil exploité par 3 CHU sur 4 de la Région ARA.
Travailler sur un même outil professionnel simplifie la vie des professionnels de santé amenés à se déplacer, muter, entre ces établissements.

Enfin, et dans le but de sécuriser, plus encore, la prise en charge des patients de notre GHT Léman-Mont-Blanc, les établissements vont se doter d’un serveur d’identité unique sur lequel reposeront l’ensemble des échanges d’information en lien avec chaque patient pris en charge.

Le portail « MyHop »

Ce portail est à destination des usagers, mais aussi des professionnels

Pour les patient il offre un point d’entrée unique.

Il lui permet d’accéder à ses informations personnelles et d’interagir avec les professionnels de santé.
En outre, il permet le déploiement des prise de rendez vous en ligne dans des milieux complexes comme le sont les hôpitaux.

Ce projet est inédit à l’échelle d’une région et constitue un maillon essentiel du futur Service public d’information en santé (Mesure 10 de la loi de santé).

MyHop est en cours de déploiement au CHAL.

L’hôpital numérique

Le CHAL met tout en oeuvre pour répondre aux exigences du référentiel « Hôpital Numérique » et de son successeur « HOP’EN ».

Ces transformations profondes des technologies de l’information et de la communication concernent, par exemple, l’identification unique du patient à chaque étape de sa prise en charge, le renforcement de la sécurisation et de la confidentialité des données médicales, la modernisation des outils informatiques.

L’objectif est que les données de santé des patients suivent en tout point son parcours.

Par données de santé, au sens large, on entend les différents documents médicaux établis durant le séjour des patients, les données de biologie, les images numériques (radiologies, scanners, IRM, clichés de médecine nucléaire…) et les comptes rendus de consultations qui, tous, contribuent à alimenter les dossiers médicaux des patients.

Le PACS

Un PACS est un système de stockage, d’archivage et de mise en réseau d’images numériques produites par les appareils d’imagerie.
Il permet aux médecins d’accéder en temps réel, et en tous points, aux images présentes sur les serveurs du PACS.

Le PACS est installé sur nos serveurs. Il est actuellement déployé et opérationnel en intra-hospitalier, et une évolution majeure de la solution est en cours pour mettre en œuvre une solution de PACS étendu identique pour les établissements de notre GHT, ouverte pour faciliter les échanges extra hospitaliers, de PACS à PACS, sans frontière.

La visio_conférence

Des équipements de visio-conférence sont disponibles pour permettre les échanges inter-établissements.
Ces échanges peuvent, par exemple, concerner :

  • Réunions de concertation pluridisplinaire (RCP).
  • Situations demandant une concertation rapide. Par exemple, la prise en charge d’un AVC.
  • Recueil d’avis spécialisés à distance dans diverses situations :
    • Prise en charge pluridisciplinaire des résidents dépendant des EHPAD.
    • Partage d’informations multi spécialités.
    • Prise en charges de patients détenus à la maison d’arrêt.
    • etc…