La simulation en santé
« Le terme Simulation en santé correspond à l’utilisation d’un matériel (comme un mannequin ou un simulateur procédural), de la réalité virtuelle ou d’un patient standardisé pour reproduire des situations ou des environnements de soin, dans le but d’enseigner des procédures diagnostiques et thérapeutiques et de répéter des processus, des concepts médicaux ou des prises de décision par un professionnel de santé ou une équipe de professionnels.« .

Rapport HAS, 2012.

En savoir plus (HAS)

La simulation en santé sur le site de la Haute Autorité de Santé (HAS).

Etat des lieux et perspectives de développement de la simulation en santé vu par l’HAS.

Elle relève son développement récent et en forte expansion en France.

Malgré, souligne t’elle, la « grande compétence des formateurs », l’HAS note que cette activité est encore « limitée ».

Elle remarque son caractère encore très « artisanal » tant sur le plan de l’organisation et de la structuration que sur celui de la standardisation des pratiques.

La simulation en santé au CHAL
Sous l’impulsion de médecins et infirmiers dynamiques, l’enseignement par simulation s’est initialement développé en néonatologie en coopération avec le réseau périnatal des 2 Savoies et en anesthésie au bloc opératoire.

Des équipements ont été acquis, d’autres suivront.

La simulation en santé est en développement au CHAL et les efforts sont poursuivis pour permettre à cette activité de se déployer plus largement.