Les 15 Groupements hospitaliers de territoire (GHT) de la région Auvergne-Rhône-Alpes (ARA)

L’ARS : un rôle d’impulsion, de modération et d’arbitrage

Les GHT de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont des périmètres différents selon les caractéristiques locales ou les coopérations médicales qui existaient jusqu’à présent.

Depuis 2015, l’ARS accompagne les établissements de santé et les acteurs publics des futurs groupements dans leurs propositions. La publication de la liste des groupements par l’ARS, le 1er juillet 2016, entraîne leur création.

Pour chaque proposition de GHT, l’ARS veille au respect des principes du service public hospitalier dans le projet médical, vérifie l’équilibre de l’offre de soins propre à chaque bassin de vie et sa compatibilité avec le schéma qui précise l’organisation des soins au niveau régional.

La mise en place des groupements hospitaliers de territoire est une des mesures des plus structurantes et des plus ambitieuses de la loi de modernisation de notre système de santé. Ils’agit d’un élément de la politique que je conduis depuis 2012 pour garantir l’accès aux soins de tous.

Chaque francais doit avoir les mêmes chances de bénéficier d’une prise en charge adaptée à ses besoins lorsqu’il pousse la porte d’un hôpital : c’est le sens même des GHT.

Ce dispositif, que j’ai inscrit dans la loi, conciliera la nécessaire autonomie des établissements et le développement des synergies territoriales.

Pas de subordination, pas d’uniformisation : chaque GHT devra s’adapter aux réalités de son territoire et le projet médical en sera le coeur.

Marisol TouraineMinistre des affaires sociales et de la santé.


Les établissements du GHT Léman-Mont-Blanc

GHT-Leman-Mont-Blanc